Accueil > L'ORS
Nouveautés

Une mission d'aide à la décision

C'est au début des années 80, dans le contexte nouveau de décentralisation et de régionalisation des politiques de santé, qu'ont été mis en place, dans l'ensemble des régions, des Observatoires régionaux de la santé. Ainsi, l'Observatoire régional de la santé d'Alsace (ORSAL) a été créé en 1983 à l'initiative de la DRASS pour améliorer la connaissance de l'état de santé de la population et examiner les facteurs qui peuvent lui être associés. Dès le départ, son action s'est inscrite dans une mission d'aide à la décision pour l'élaboration des politiques sanitaires et sociales.

L'adoption de nouveaux statuts, en début d'année 1999, a permis à l'association de mieux définir ses missions en fonction des évolutions de son activité et du paysage sanitaire et social régional.

"Article 2 : objet

L'association a pour objet de participer à l'observation, aux études, conseils et évaluations ainsi qu'à l'information dans les domaines sanitaire et social en Alsace.

Ses missions sont :

  • d'aider les instances décisionnelles dans l'élaboration et la mise en œuvre des politiques et actions nécessaires en vue de l'amélioration de la situation sanitaire et sociale des populations,
  • d'exploiter les données existantes dans le domaine sanitaire et social,
  • de mener des travaux en vue d'une meilleure évaluation des besoins dans les dits domaines,
  • de proposer toutes études et travaux qu'elle juge nécessaire,
  • de participer à l'évaluation des actions engagées,
  • de répondre aux demandes d'expertise et de conseil émanant d'institutions,
  • de participer à la diffusion de l'information disponible auprès des autorités locales, départementales, régionales ou nationales ou de toute personne physique ou morale concernée,
  • de coopérer avec des associations ou organismes, nationaux ou internationaux, poursuivant les mêmes buts, de participer à la réflexion et aux travaux menés dans le cadre de la Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé,

L'association ne poursuit aucun but lucratif, politique ou religieux."

La mission d'observation de l'ORSAL se réfère à la définition de la santé de l'OMS :

" La santé est un état de bien-être complet, physique, psychique et social et pas seulement la simple absence de maladie ou d'infirmité ".

L'approche de l'état de santé ne peut donc pas être isolé des conditions de vie de la population.


Un nécessaire travail en partenariat et en réseau

Le partenariat régional

L'exercice des missions de l'ORSAL implique de développer un partenariat important avec les services de l'Etat, collectivités territoriales, organismes de protection sociale, établissements de soins, professionnels de santé, travailleurs sociaux, universités, associations...

Ces institutions, organismes et professionnels sont représentés au sein de l'association, notamment au sein du Conseil d'administration et du Conseil scientifique. Par ailleurs, l'ORSAL participe activement aux côtés de ces acteurs à de nombreuses commissions, groupes de travail et comités de pilotage (Collège des experts, Comité de pilotage du SROS, Comité régional de la naissance, Conseils scientifiques de l'Institut de santé publique du Nord-Est et de l'Observatoire haut-rhinois de l'action sociale...) ainsi que, depuis 1996, aux Conférences régionales de santé.


Un fonctionnement national en réseau

Un travail en réseau des 26 Observatoires régionaux de la santé (métropole et DOM) s'est développé dans le cadre de la Fédération Nationale des ORS (FNORS) permettant une coordination entre régions, un échange d'expériences et de compétences, la réalisation de travaux communs ou encore l'organisation de congrès nationaux.


Une ouverture européenne

La position géographique de l'Alsace a tout naturellement amené l'ORSAL à se tourner vers ses homologues allemands du Landesgesundheitsamt du Bade-Wurtemberg pour envisager des échanges réguliers et des travaux communs. Dans cette perspective, le groupe santé de la Conférence du Rhin Supérieur a invité ces deux organismes à siéger en son sein en qualité d'experts.


Quatre démarches

Une démarche de valorisation de l'information

La première tâche de l'ORSAL consiste à valoriser les informations disponibles mais dispersées, les rendant accessibles à ceux qui peuvent les utiliser dans leurs prises de décision.

En fin d'année 1994, l'Observatoire publiait le Tableau de Bord Régional sur la santé, réalisé selon une maquette commune à tous les ORS et financé par la Direction Générale de la Santé et la Caisse nationale d'assurance maladie. Dans sa seconde mise à jour (premier semestre 1999), ce document sera constitué de 40 fiches réunies en 9 chapitres, commentant et analysant 400 indicateurs sur l'état de santé, l'offre et la consommation de soins, l'économie, la géographie, la démographie ... en provenance de plus de 40 sources. Une version haut-rhinoise de cet outil a également été réalisée à la demande des CPAM et des Centres hospitaliers de Colmar et de Mulhouse, de la Mutualité sociale agricole, de la Ligue contre le cancer et de la Mutualité du Haut-Rhin. Enfin, à l'échelon national, la FNORS a coordonné la réalisation d'une synthèse de l'ensemble des Tableaux de bord régionaux et la mise en œuvre d'une base de donnée des indicateurs de santé utilisés, dorénavant accessible sur internet .


Une démarche d'investigation

L'exploitation des données disponibles ne suffit pas toujours à répondre aux demandes qui sont adressées à l'ORSAL. Dans ce cas, des investigations plus poussées peuvent être menées sous forme d'enquête, ce qui représente à l'heure actuelle la principale activité de l'Observatoire.


Une démarche de synthèse, de conseil et d'évaluation

En complément des travaux d'observation, l'ORSAL est de plus en plus sollicité pour des missions diverses, en particulier :

  • de synthèse notamment à l'occasion des trois dernières Conférences régionales de santé (La santé en Alsace, La santé des jeunes, Les inégalités de santé),
  • d'évaluation, notamment avec les évaluations d'une action de promotion de l'allaitement (DRASS Alsace) et de l'activité d'une association de prévention (Fondation de France),
  • de conseil méthodologique, notamment dans la mise en place de travaux d'enquête (Conseil général du Bas-Rhin, Comité régional d'éducation pour la santé).

Une démarche de diffusion de l'information

L'ORSAL est également chargé de participer à la diffusion des informations. Pour pouvoir y répondre le plus efficacement possible, l'association s'est dotée de divers outils :

  • organisation de manifestations autour des résultats d'études ou de thématiques proposées par le Conseil scientifique (Meurt-on plus jeune en Alsace, RESORS VIH, Vivre la dépendance à domicile...),
  • fonds documentaire regroupant plus de 7000 références, accessible à tout public,
  • bases de données régionales (état civil, mortalité...) mises à jour régulièrement,
  • publication et diffusion gratuite à grande échelle (1500 à 6000 exemplaires) d'INFORSAL, bulletin de 4 à 8 pages résumant notamment des études réalisées par l'association.

La structure peut le plus fréquemment répondre rapidement à des demandes ponctuelles d'information émanant aussi bien de structures administratives (DRASS, DDASS), que de collectivités territoriales, de l'Assurance maladie, d'établissements hospitaliers, des presses locale et nationale, d'étudiants...


Ses structures

L'ORSAL comprend, en 2002, 81 membres (Assemblée générale).

Le Conseil d'administration comprend 4 membres de droit, 17 membres qualifiés.

Le Conseil scientifique comprend 13 membres. Les membres du Conseils cientifique sont associés, en fonction de leur domaine d'activité, à des groupes de travail qui valident les différentes étapes de chaque étude menée à l'ORSAL.

ORSAL - Observatoire régional de la santé d'Alsace
Copyright © 2005. Tous droits réservés